L'un de mes oncles (DUBOIS Auguste, 15 ans en 1918) avait mis en forme ses souvenirs de la libération pour le cinquantenaire. Comme il s'agit d'un témoignage sur Valenciennes et ce qu'ont vécu les habitants qui y restaient, vous le trouverez sur mon autre blog sur les civils du valenciennois

Bonne lecture